La Société - synthèse

La vie en société est une donnée fondamentale de l’existence humaine, depuis les premières tribus préhisto-riques… jusqu’aux actuels « réseaux sociaux » sur internet. Ceci nous amène à nous interroger sur le sens et lavaleur de l’existence sociale de l’homme : pourquoi vivons-nous ensemble ?

Le mot français société vient du latin « societas » qui signifie: association, réunion, société, et qui a lui-même été formé à partir du mot latin « socius » : compagnon, camarade ou allié.

La société désigne en général un groupe d’individus formant un tout uni par des liens de dépendance mutuelle  et structuré par une forme d’organisation commune.

En ce sens, il existe aussi bien des sociétés chez les humains que chez la plupart des animaux (abeilles, ter-mites, fourmis, loups, lions, girafes, éléphants, dauphins etc.).

Cependant, les sociétés humaines comportent certaines caractéristiques spécifiques, absentes chez les ani-

maux: elles supposent une conscience des liens qui unissent les individus entre eux (par opposition à l’instinct

unissant les animaux sociaux), ainsi que l’existence d’institutions, c’est-à-dire de règles et de structures qui

permettent d’organiser la vie collective (les coutumes, la langue, la religion, la famille, l’Etat etc.).

 

Sujet : L’homme est-il naturellement sociable ?

I. L’hypothèse de la sociabilité naturelle

a) La thèse de la sociabilité naturelle selon Aristote

b) La question des échanges économiques

 

II. L’hypothèse de l’insociabilité naturelle

a) L’insociabilité naturelle de l’homme selon Hobbes

b) La thèse de Rousseau : l’homme naturel est un animal asocial

c) L’émergence de l’”homo oeconomicus” dans la pensée moderne

 

III. Synthèse : « l’insociable sociabilité »

a) « l’insociable sociabilité » selon Kant

   b) La famille, la société civile et l’Etat selon Hegel

 

Références et concepts

Animal social et politique (selon Aristote)

« L’homme est un loup pour l’homme » (Hobbes)

Economie politique (A. Smith)

Institution

Sociologie

 

Ouverture vers d’autres sujets

· Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?

· Le don peut-il être gratuit ou n’est-il qu’une forme

d’échange ?

· Peut-il exister une société sans État ?

 

 

Le conseil du prof

Attention (remarque de vocabulaire): il convient de bien orthographier et de ne pas confondre les quatre

termes suivants : 1) sociable (capable de vivre en harmonie avec ses semblables au sein d’une société), 2) inso-

ciable (le contraire du précédent : incapable de vivre en harmonie avec ses semblables), 3) social (qui vit en

société ou qui concerne la vie sociale), 4) asocial (se dit d’un homme qui n’a pas du tout de relations avec ses

semblables).

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé

Copyright © 2015 SeneBac. Tous droits réservés. Groupe SeneBac

United Kingdom gambling site click here